• Home ·
  • Festival ·
  • Le Cabaret Vert, festival naturellement génial.
  • 14oct

    Le Cabaret Vert, festival naturellement génial.

    Et oui, pour finir ce superbe été (j’ai toujours autant d’humour), votre serviteur s’est rendu dans les fins fonds de la France, pour assister à un festival plutôt pas mal, le Cabaret Vert. Pour tout vous avouer, c’est bien l’affiche qui m’a donné envie d’y aller au départ, plus que la programmation. Mais c’est sûr qu’en voyant The Offspring, Alt-J, Crystal Castles, ou bien Heymoonshaker, cela n’a fait que confirmer mon désir.

    Je vous passe les détails concernant le festival, son côté écologique, bla bla bla … je vous laisse le soin (ou non) d’aller voir ça sur leur site, ils en parlent mieux que moi. Je peux juste vous dire qu’on peut y trouver plein de sortes de bière (proximité de la Belgique oblige), c’est quand même un argument de poids pour vous motiver l’année prochaine.

    Passons directement aux artistes que votre cher Sentu a pu écouter. Déjà, autant vous dire que pour Alt-J, ce fût encore loupé. Je suis amoureux de ce groupe, mais d’un amour impossible apparemment. Rien que d’en parler, j’en ai la larme à l’œil. Je vous pose quand même une de leur vidéo, parce que ça fait toujours plaisir.

    Alt-J – Taro

    Sur la route du camping, nous avons eu le droit au loin au concert de Skip the Use. Comme chacun de leurs shows, ça avait l’air assez puissant. Mais bon, le premier vrai concert auquel nous ayons assisté, c’était bien The Offspring. Comment mieux débuter me direz-vous!
    Les stars de notre adolescence étaient en forme, et nous avons pas du tout été déçu, même en attendant beaucoup de leur prestation.

    The Offspring – The Kids Aren’t Alright

    Ensuite, Crystal Castles. Suite à la découverte récente de ce groupe (Merci Thaïs hein), je pensais vraiment m’éclater! Mais grosse déception, trop de basses, pas assez de voix, aucun partage réel avec le public, aucune passion, plutôt une impression de bruit.

    Enfin pour finir cette journée, un peu de Boys noize et de Netsky, ça passe toujours bien, sans être exceptionnel.

    Le lendemain, nous sommes tombés sur la bonne surprise de ce festival : Two Door Cinema Club. On connaissait de nom, sans vraiment être fan, mais au final, j’ai trouvé que c’était le groupe qui nous avait le plus fait bouger! Donc, promis, je les suivrai maintenant de plus près.

    Two Door Cinema Club – What You Know

    Deux trois bières après, gros son hip-hop et baggies sont de mises avec Wu-Tang Clan. C’est à l’ancienne, tous les chanteurs sur scène, grosse instru derrière, du son comme on aime en entendre de temps en temps pour se sentir gangsta.

    Wu-Tang Clan – Da Mystery Of Chessboxin’

    La soirée se finit également d’une façon violemment électro, avec Gesaffelstein, The Bloody Betroots et Brodinski.

    En somme, un bon petit week-end dans le Nord de la France, je vous conseille vraiment ce festival, plus à taille humaine que les grosses productions comme les Vieilles Charrues ou Main Square Festival, mais avec de sacrés noms sur scène quand même (et je répète, toutes les sortes de bières valent aussi le détour, faut pas le cacher).

Leave a Reply